Composite : mou, chaud et glissant

Composite - mou, chaud et glissant

Atlantic City au New Jersey, le Parc national des lacs de Plitvice en Croatie ou plus près de nous, La plage de l’Horloge dans le Vieux Port de Montréal, on a tous des images en tête lorsque quelqu’un mentionne un boardwalk. Eh bien, sachez que ces boardwalks, par définition en planches de bois sont maintenant critiqués notamment par les groupes de pression à tendance “environnementaliste” qui pensent qu’il faut remplacer ce bois par des matériaux composites. Or, sachez que ce n’est pas une bonne idée, on dirait même plus c’est une fausse bonne idée et aujourd’hui, nous allons nous intéresser à trois raisons contre le composite à cet usage.

La dureté de la matière

Là où les bois cumaru ou ipé bénéficient d’une dureté jusqu’à 10 fois plus élevée que les matériaux composites, ces derniers ne sont pas capables de résister aux centaines de milliers de pas quotidiens provoqués par des flopées de personnes.

Chauuuud vous dites ! 

Qui dit composite dit plastique. Eh bien, vous n’êtes pas sans savoir que le plastique, ça retient la chaleur. Même après avoir mélangé le plastique à d’autres matières comme le polyéthylène ou encore la sciure bois pour en faire un composite, le boardwalk deviendra très chaude en plein soleil…  Nous n’oublions pas non plus le fait que le plastique se décompose avec la chaleur. Alors, les gaz, les huiles et tout le reste s’évaporera et émettra une désagréable odeur.

Oups, ça glisse !

A cause du plastique, fabriqué à base de pétrole, l’eau ne sera pas absorbée en tombant sur le broadwalk et, ainsi, ça va glisser. Alors, oui, avec l’ajout de rainures et de reliefs, certains composites ont tenté de remédier à ce problème, avec quelques bons résultats. Cependant, même si l’eau sera absorbée, il restera toujours le pétrole qui fera encore plus glisser les passants. Sans compter, les crèmes glacées, les gouttes d’huile de frites, le sucre des barbe-à-papas ou encore les sauces, et au final, tout le monde va se casser le dos sur le boardwalk.

Crédit photo : familyhandyman.com