Composite : pas biodégradable, se dégrade, se grafigne

Composite - non-biodégradable, se dégrade, se grafigne

Nous vous avons déjà présenté quelques désavantages que présentent les patios en composite. Cependant, pour tout vous présenter et pour que vous ayez une idée globale de la situation, il faut que vous en sachiez un petit peu plus. Par exemple, vous vous dites peut-être qu’on accuse injustement le composite alors qu’on nous dit qu’il est écologique ou d’autres qualités que cette matière n’a malheureusement pas, alors nous allons tenter d’anticiper vos questions et d’y répondre. C’est le moment pour d’autres raisons contre le composite pour les patios.

Le composite est-il écologique ?

Non, malgré tous les bienfaits vantés par les fabricants quant à l’utilisation du plastique recyclé dans la fabrication du composite, la réalité est que personne ne sait vraiment son pourcentage dans le mélange final car la recette est bien gardée. Ils ne vous avouent pas non-plus qu’une fois le composite usé, ils ne sera pas recyclable, ni biodégradable… Alors, ils tomberont aux oubliettes avec les autres ordures.

Le composite résiste-t-il aux moisissures ?

Pas toujours. La majorité des composites contiennent dans leur centre de la farine de bois mélangée à des polymères de plastique. Si l’enveloppe extérieure de la planche de composite devient endommagée, l’humidité y entrera et fera moisire la farine de bois. À la longue, vous verrez apparaître des taches noirs à la surface des planches comme sur la photo de cette article.

Le composite résiste-t-il aux égratignures ?

Écoutez seulement ce dont les fabricants eux-mêmes vous avertissent : ne pas utiliser de pelle à neige en métal pour nettoyer le sol en composite, sous peine de le rayer. Le problème vient du polyéthylène, le plastique le plus utilisé dans le composite qui est bon marché et pas très résistant. Contrairement au bois, une fois grafigné, il n’est malheureusement pas possible de sabler le composite pour le ramener à l’état original.

Crédit photo : patch.com