Le dessouchage d’un arbre : à faire avant l’installation d’une clôture

dessouchage

Couper un arbre lorsque nécessaire, c’est bien. Le dessoucher, c’est mieux. Voilà comment on pourrait résumer en deux phrases l’utilité du dessouchage d’un arbre. En effet, il est important, si vous voulez vous débarrasser définitivement de votre haie de cèdre tout autour de votre terrain par exemple, de ne pas seulement en enlever la surface, c’est-à-dire couper la partie la plus visible. Mais bien complètement retirer les arbres et leurs racines. En somme, en sortir la souche de la terre. C’est le procédé qu’on appelle essouchage ou dessouchage, ou encore désouchage. On entend effectivement le déracinement complet de la partie de l’arbre qui gît sous la terre, déracinement qui se veut en fait un véritable déchiquetage des racines.

Juste un gain de place ?

En fait, oui, la première chose à laquelle on pense, c’est que le dessouchage vous permettra de gagner de la place à l’endroit même où se trouvait l’arbre. Cependant, une souche qui reste sans tronc, est une souche qui va se décomposer à l’intérieur, et ainsi, créer un néant souterrain, lequel pourrait aller jusqu’à provoquer un affaissement de votre terrain à cet endroit. Enfin, on en a déjà parlé, mais le gain de place est vraiment un avantage des plus intéressants. Pensez plutôt, si vous avez l’intention de faire installer une clôture, mais que celle-ci se verrait entravée par la souche, il sera impératif d’effectuer le dessouchage.

Quelques conseils pratiques. Si vous vous demandez à quel moment il est intéressant de dessoucher, eh bien, sachez que le meilleur moment est bien l’été, car c’est à ce moment que vous pourrez plus facilement éviter les accumulations de neige et d’eau sur votre terrain. En terminant, faire appel à un professionnel est un must en ce qui concerne le dessouchage.

Crédit photo : arbo-scape.ca