Bruits et autres inconvénients lors de la construction de patios et de clôtures

Bruits et autres inconvénients lors de la construction de patios et de clôtures

« C’est quoi ce bruit ? C’est infernal ! – Oui, ça dure depuis ce matin, c’est le voisin qui refait son patio… – Patio ou pas, je veux rien savoir ! Je vais lui en toucher deux mots à propos de ce vacarme ! » Avant d’en arriver là, il est bon de se renseigner sur les bruits et autres tapages qui arrivent lorsqu’on a des voisins. En effet, il existe des bruits lors des travaux qui sont considérés comme normaux et qui doivent donc être acceptés par tout un chacun, tandis que d’autres circonstances peuvent amener à de véritables problèmes.

Les bruits à accepter

Tout d’abord, parlons des travaux, bien que parfois bruyants, ils font partie des bruits qu’il faut accepter tant qu’ils sont entendus pendant la journée et qu’ils ne perturbent pas le sommeil des voisins, là, ça s’appelle du tapage nocturne et la loi condamne de telles nuisances. Ainsi, il n’est pas possible d’attaquer en justice son voisin si celui-ci fait des travaux aux heures prescrites parce que ceux-ci vous bourdonnent dans l’oreille… C’est vrai que certains d’entre nous sont plus sensibles que d’autres, cependant, en habitant près d’autres habitations, vous avez implicitement accepté le fait d’accepter avec patience les bruits de voisinage dits normaux. Et les travaux ont font par définition partie.

Des travaux qui empiètent sur la propriété du voisin ? Non !

Notez ensuite que des travaux qui sont réalisés sur sa propriété ou son terrain ne devront en aucun cas nuire au terrain ou aux bâtiments des voisins. En fait, il est aussi très important d’entreprendre les préparatifs nécessaires pour empêcher les chutes de matériaux de construction sur le terrain du voisin. Même chose pour la voie publique. Evidemment, avant de commencer les travaux, veuillez vous assurer que ceux-ci respectent la législation en vigueur concernant ce que vous allez construire. Même chose si vous comptez attaquer votre cher voisin en justice, vous devrez d’abord vous renseigner sur la législation en vigueur pour voir ce qu’il vous est possible de faire. Encore une fois, avant d’en arriver là, aller à la source du problème et essayer de garder une bonne entente entre voisins.

Crédit photo : bphope.com