Aménagement paysager : affaire de professionnel

Aménagement paysager - affaire de professionnel

L’aménagement paysager, c’est à dire l’aménagement de votre jardin (choix des végétaux, délimitation des zones, usages, matériaux, planification de l’entretien et de la tonte/coupe, style, etc.) est une spécialité de l’architecture. Au même titre que le design intérieur ou l’architecture de bâtiments.

Paysagiste et Architecte paysagiste
Pour qui n’est pas spécialiste, il est parfois difficile de connaître les associations de plantes, de savoir comment orienter les îlots ou d’estimer les travaux de terrassement ou d’entretien. C’est pourquoi lorsqu’on a en tête un « jardin anglais », un « parc zen », ou un « mini Versailles », il est parfois plus sage de faire appel à un spécialiste.

Il existe des architectes paysagistes spécialisés dans le jardin, le paysage et les parcs, bref tout ce qui vit à l’extérieur, du végétal au mobilier.

Les bonnes questions

Quelle est la différence entre architecte paysagiste et paysagiste ?

L’architecte paysagiste s’occupe de la conception et la réalisation des plans. Il dessine également et implémente les structures (mobilier, éclairage, piscine…) et surveille les travaux.

Le paysagiste est plutôt un « super jardinier » : il gère surtout l’aménagement et l’entretien du jardin, même s’il peut faire la conception.

Comment organiser l’aménagement ?

Consultez le professionnel que vous avez choisi pour obtenir un plan détaillé de votre aménagement et un planning de mise en place et d’entretien, avec bien sûr un devis détaillé pour chaque poste. Une fois le projet approuvé, il fournira un plan d’aménagement aux entreprises chargées des travaux.

Quel type de contrat ?

Demandez une copie signée du plan d’aménagement, une liste détaillée des travaux et des intervenants, une liste des matériaux et des devis clairs et précis sur chaque poste. Le professionnel membre d’une Association a l’obligation de faire signer un contrat spécifiant clairement : les coûts, la date de début et de fin, les responsabilités des parties, la nature des travaux, l’échéancier, la durée et les garanties.

Quand commencer ?

Idéalement, commencez le chantier au printemps (avril/mai), pour cela commencez à consulter les professionnels à l’automne précédent et signez le contrat durant l’hiver.

Quel prix ?

Le coût total dépendra de nombreux facteurs (surface, matériaux, degré de sophistication, réputation du paysagiste…) Consultez sur catalogue les prix des arbres, arbustes et éléments d’architecture pour vous faire une idée. Pensez également à la plus-value qu’un aménagement paysager apportera à votre résidence.

Pour en savoir plus :

Association des architectes paysagistes du Québec : http://www.aapq.org

Association des Paysagistes Professionnels du Québec : http://www.appq.org