Un potager sur le toit : le système Biotop

bac Biotop 1

À l’heure ou l’on voit fleurir dans les zones urbaines de plus en plus de terrasses, de piscines, de jardins, de patios, de ruchers et même de potagers sur les toits des immeubles, on a tous envie de profiter nous aussi de l’espace disponible sur notre toit.

Agriculture urbaine

« Il faut cultiver son jardin », écrivait Voltaire pour guider les gens vers le bonheur. Jardiner en ville ce n’est plus une hérésie réservée à quelques originaux. La ville revendique de nouveau son droit à profiter de l’espace et de la nature. L’agriculture urbaine s’est énormément développée ces dernières années, pour le plaisir et pour la consommation de chacun.

Un toit présente deux défis essentiels pour le jardinage : le poids de la terre et l’humidité, qui font mauvais ménage avec les dalles minérales des toitures. Biotop propose une solution révolutionnaire pour organiser un jardin sur un toit, ou n’importe quel espace minéralisé librement accessible. Ceci pour deux raisons : Biotop utilise deux fois moins d’eau qu’une agriculture traditionnelle et son poids est très léger comparé aux autres systèmes de culture (75 kg par mètre carré).

Bac Biotop en réseau

Composantes du système de jardinage jumelable en réseau Biotop. (Crédit photo : biotopcanada.com)

Issu de l’ingénierie agroalimentaire et de la recherche en culture biologique, le système Biotop ce sont des bacs de culture, au sol ou verticale, que vous pouvez utiliser en unités ou en réseau. Les paniers de culture sont installés dans les bacs au-dessus d’un réservoir d’eau. Les pousses s’y développement dans des médiums de culture sans terreau grâce à des fertilisants inorganiques ou hydro-organiques : on appelle cela la culture hydroponique bio.

Biotop en réseau sur une terrasse

Potager sur un toit-terrasse à Montréal utilisant le système Biotop. (Crédit photo : lapresse.ca)

Un système économique et performant

Biotop permet de cultiver toutes sortes de fruits et légumes, herbes aromatiques, petits fruits et autres fleurs ou plantes. Que ce soit pour embellir votre toit-terrasse, ou vous fournir en précieux légumes et herbes aromatiques pour votre cuisine. Ce système horticole vise un très haut rendement : irrigation, autonomie et production optimales. Le jardinier urbain peut ainsi obtenir en moyenne 3 kilos de légumes frais par unité de culture Biotop sur un toit de Montréal. Soit un rendement 2 à 3 fois plus performant qu’une agriculture traditionnelle en pleine terre!

Ce rendement et cette économie en eau et en terre amènent de plus en plus de jardins communautaires urbains et d’entreprises à adopter la solution Biotop. Tout récemnent l’hôtel Reine Elizabeth de Montréal a installé un potager Biotop et un rucher sur son toit principal au 22e étage pour cultiver plus de 70 variétés de légumes, fruits, fines herbes et fleurs comestibles en utilisant des méthodes biologiques, les chefs sont fiers de cuisiner des plats à partir d’ingrédients hyper locaux!

Pour plus d’informations : www.biotopcanada.com

À propos de l'auteur

Stephan Beaulieu


« La création d’espaces extérieurs en bois pour des gens formidables est ma passion »

Stéphan Beaulieu, président et fondateur de Patios et Clôtures Beaulieu

Suivez Stéphan sur twitter| linkedin| facebook | google+