Réduire l’enfouissement des déchets dans le sol grâce aux constructions en bois

Copeaux de bois de vieux patios ne sont pas enfouis

De nos jours au Québec, 50 % des déchets générés sont toujours enfouis dans le sol. Un chiffre inquiétant en raison de l’impact environnemental que cela représente. L’enfouissement n’est pas seulement mauvais pour la planète, il est mauvais pour ses habitants, et pour notre économie puisqu’ils sont liés à des coûts environnementaux : qui paiera la facture ? À l’heure actuelle, les sites d’enfouissement du Québec sont à saturation, que va-t-il se passer ensuite ?

Face à ce sombre constat, le bois s’affirme comme un choix d’avenir. Réduire l’enfouissement des déchets dans le sol, c’est possible grâce aux constructions en bois:

Pollution des sols

La politique d’enfouissement des déchets est une menace sérieuse au principe de développement durable, avec une série d’effets nuisibles en cascade :

  • – ils produisent du méthane, un gaz dangereux
  • – ils contaminent les eaux de la nappe phréatique, notre réserve d’eau douce et potable à tous
  • – ils contaminent les sols cultivables
  • – les sites d’enfouissement sont coûteux
  • – ils créent peu d’emploi
  • – au Québec, les sites d’enfouissement sont arrivés à saturation.

Beaucoup de raisons pour prendre le temps de réfléchir à l’enfouissement des déchets et y chercher une alternative responsable.

Le bois, un déchet recyclable

Le bois est un élément naturel, dans l’univers des déchets il est ce qu’on appelle une biomasse. C’est-à-dire qu’il est issu de la nature, a une durée de vie, et se décompose plus ou moins rapidement et naturellement, selon également les traitements qu’il a reçus.

Mais les déchets bois prennent eux aussi de l’espace. Malheureusement le bois figure encore parmi la liste des déchets enfouis, même s’il n’est pas le plus nuisible d’entre tous.

Le bois en fin de vie des vieux patios et clôtures que nous remplaçons n’est pas enfoui, et c’est là une de nos préoccupations écologiques majeures. Les déchets de bois de nos patios ou de vieux patios en bois que nous démolissons sont recyclés : le bois est brisé en copeaux et utilisé comme biomasse pour la production d’électricité par exemple.

Contrairement aux matériaux composites qui eux ne sont ni biodégradables ni recyclables, et finiront inévitablement dans un site d’enfouissement. Le bois représente une véritable alternative.

Le bois, une alternative durable

C’est pourquoi le bois reste un matériau écologique et sain pour l’environnement. En faisant le choix de construire un patio en bois, vous faites un choix comme citoyen et à long terme (nous avons tous vu autour de nous des granges centenaires).

Esthétique, pratique, polyvalent, chaleureux et recyclable, le bois est une ressource en or dont nous disposons ici au Québec, et le choix numéro 1 des matériaux de construction que nous devrions faire.

À propos de l'auteur

Stephan Beaulieu


« La création d’espaces extérieurs en bois pour des gens formidables est ma passion »

Stéphan Beaulieu, président et fondateur de Patios et Clôtures Beaulieu

Suivez Stéphan sur twitter| linkedin| facebook | google+