Alarme de piscine : un dispositif utile, mais pas suffisant

Alarme de piscine - un dispositif utile, mais pas suffisant

Parmi les dispositifs de sécurité pour assurer la protection des enfants dans le périmètre des piscines résidentielles, les alarmes de piscine sont de plus en plus populaires. Mais suffisent-elles vraiment à assurer la sécurité de piscine dans votre cour ?

Alarme de piscine par capteurs ou au poignet

Rappelons pour commencer que le nombre d’accidents domestiques impliquant des enfants de moins de 4 ans représente un tiers des cas de noyade au Canada. Un chiffre très inquiétante, mais qui s’explique par le fait qu’il faut moins de 30 secondes à un enfant de cet âge pour succomber à la noyade.

Pour parer à cette inquiétude majeure, plusieures entreprises ont donc été mises au point les alarmes de piscine.

  • L’alarme immergée va capter les ondulations de l’eau lorsqu’une masse y pénètre en votre absence. Où que vous soyez sur votre propriété, vous aurez moins de 30 secondes pour agir ! Toutes les alarmes ne réagissent pas aux masses légères. Ou dans le cas contraire, elles auront tendance à se mettre en marche à la moindre branche tombée dans la piscine, ou lors des bourrasques de vent qui agitent la surface de l’eau. Face à ce genre de déclenchement intempestif, la plupart des gens ont tendance à désamorcer l’alarme… Si vous investissez dans ce type d’alarme pour piscine, vous devrez donc veiller à choisir un modèle de qualité supérieure, avec des capteurs sensibles et une alerte de faiblesse des piles, ainsi qu’un programmateur et un signal sonore suffisamment fort.
  • L’alarme périmétrique est un autre type de sécurité piscine présent sur le marché : des bornes situées autour de votre piscine vous préviennent à la moindre intrusion. Y compris celle du chien !
  • Enfin, l’alarme bracelet, posée autour du poignet des enfants, prévient lorsque l’enfant entre dans l’eau. Là encore, plusieurs inconvénients : seuls les enfants portant un bracelet sont protégés (le petit voisin attiré par les clapotis de l’eau ne l’est pas), l’enfant peut retirer lui-même le bracelet, et vous devez penser à le lui mettre chaque fois que vous vous éloignez (pour répondre au téléphone, aller surveiller le barbecue, etc.)

Des dispositifs de sécurité de piscine complémentaires

Dans l’ensemble, ces dispositifs sont donc intéressants, mais pas dénués de lacunes. La principale étant qu’ils ne peuvent pas être intégralement automatisés (la part de vigilance humaine reste de mise, donc faillible), et qu’à l’utilisation ils sont plus des systèmes de sécurité de piscine d’appoint qu’uniques.

Si vous avez la chance d’avoir chez vous une piscine, vous devriez utiliser une sécurisation à plusieurs paramètres : alarme plus clôture avec fermeture et verrouillage automatique par exemple. La complémentarité étant l’une des règles d’or de la sécurité.

Et bien entendu, on ne le répétera jamais assez : il n’y a pas de meilleure sécurité de piscine que la surveillance, constante et attentive, des adultes. Ne laissez jamais votre enfant seul près de la piscine.

Crédit photo : poolsuppliescanada.ca