Mike Holmes : l’importance de faire bien la première fois

mike holmes patios clotures beaulieu

Dans le monde du bâtiment, penser à l’avenir c’est avoir la garantie d’une construction durable. Mike Holmes fait partie de ce groupe de bâtisseurs, mus par le désir de développer de meilleures habitations et l’envie de toujours innover, le tout dans le grand respect du travail bien soigné. Ce grand constructeur et entrepreneur très réputé n’est pas devenu une icône par hasard, loin de là. Déjà dès l’enfance, il s’intéressait au fonctionnement des choses, ce qui a fini par le conduire vers le domaine de la construction.

Un homme, une histoire

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Mike Holmes est une vedette de la célèbre émission de télévision Holmes on Home. Rien ne le prédestinait à une telle popularité, car né dans une famille assez modeste. Il en est arrivé là à force de détermination, mais aussi par passion et en suivant les directives de son père, un plombier et homme à tout faire avec une éthique professionnelle exemplaire. Ayant commencé en tant que simple entrepreneur en construction, il s’est spécialisé dans la rénovation des habitations. Fervent défenseur de la modernisation des constructions, il a toujours eu la ferme conviction que toute personne mérite un cadre de vie adéquat.

Il fait également la promotion de l’utilisation des énergies et matériaux renouvelables, dont le bois, qui permet d’apporter un grand niveau de confort et d’autonomie aux nouvelles constructions. Mike Holmes se positionne donc comme un sauveur du monde non pas avec une cape et des pouvoirs magiques, mais avec la rigueur du travail bien fait, qui se traduit par son célèbre “Make it right the first time’’.

Son slogan est loin d’être un simple outil marketing. Son sens de l’empathie le conduit bien souvent à se mettre à la place de ses clients pour leur éviter toute contrariété. Nous avons tous été victimes au moins une fois des conséquences d’un ouvrage bâclé, qu’il s’agisse d’une simple clôture ou bien d’un ouvrage beaucoup plus complexe, tels un patio ou une terrasse en bois. Non seulement on se retrouve avec une construction inutilisable, voire dangereuse, mais en plus, les dépenses qu’impliquent les réparations peuvent dans certains cas être supérieures à l’investissement initial, sans compter la perte de temps que cela occasionne. Comme quoi, ce souci de Mike Holmes est légitime !

Construire mieux, c’est être écologique

Si l’écologie est désormais au cœur du domaine de la construction, l’utilisation du bois dans des structures extérieures est encouragée par le bon nombre d’études qui ont permis de démontrer que le bois est un matériau naturel et résistant dans le bâtiment. L’utilisation d’essences résistantes aux intempéries, tels le cèdre ou l’ipé, dans la construction de patios et terrasses en bois à Montréal est encouragée par les politiques de développement durable mises en place par le gouvernement. Le bois a en plus l’avantage d’être disponible partout, et de se décliner sous de nombreuses formes pour des usages très divers. Il permet d’améliorer le confort d’une maison, mais aussi de limiter les déperditions thermiques. En somme, c’est une très bonne option pour être écologique, mais aussi pour faire la promotion des matériaux naturels.

En conclusion, le bois représente un choix sûr, et si on peut l’allier aux nouvelles sources d’énergie pour les besoins de climatisation ou de chauffage, on a la certitude de faire construire des bâtiments écologiques et peu gourmands en énergie. En tout, il faut garder à l’esprit la durabilité des constructions, ce qui poussera à faire un choix judicieux des matériaux à utiliser. Sans oublier les mots sages de Mike Holmes : “Make it right the first time.”

À propos de l'auteur

Stephan Beaulieu


« La création d’espaces extérieurs en bois pour des gens formidables est ma passion »

Stéphan Beaulieu, président et fondateur de Patios et Clôtures Beaulieu

Suivez Stéphan sur twitter| linkedin| facebook